Béton architectural

Durant longtemps, le béton a engendré une image froide et sobre, donc plutôt négative. Parler de couleur pour le béton, c’est penser d’abord au gris. Dans l’architecture actuelle, le béton, en particulier le béton apparent, a pris un nouvel essor. Il est la tendance absolue du moment lorsqu’il s’agit de le décliner en objets nobles et de haute valeur. Ce matériau, naguère décrié par un large public, est devenu un matériau tendance dans la déco parfaitement adapté au design.

Les surfaces en béton peintes font déjà partie intégrante du monde de la construction. Le béton complètement teinté dans la masse qui confère à la construction une apparence lumineuse durant des décennies est une nouveauté du 21ème siècle. Même le procédé naturel des intempéries qui sévit durant des années ne peut altérer l’impression générale colorée qui se dégage. Les architectes, maîtres de l’ouvrage et entrepreneurs seront tous enchantés du résultat.

 

Utilisations
  • Façades
  • Aménagement environnemental / aménagement du paysage
  • Aménagement intérieur
  • Rond-point en béton
  • Ouvrages d’art

On désigne comme béton apparent des surfaces en béton qui doivent remplir des exigences particulières en matière d’esthétique. Cette partie du béton qui est visible après le décoffrage, laisse apparaître un aspect et une réalisation par lesquels l’effet architectonique de l’élément ou de l’ouvrage est déterminé de manière décisive.

Architectural concrete facade produced with Sika concrete admixtures
Possibilités d’aménagement pour le béton apparent et le béton coloré:
  • Genre de peau de coffrage (lisse, texturée, matrices etc.)
  • Eléments incorporés au coffrage
  • Aménagement des surfaces en raison des grandeurs et disposition des éléments de coffrage, trous des écarteurs de coffrage, joints, aboutements, arêtes etc.
  • Traitement ultérieur des surfaces en béton (p.ex. par ponçage, décapage par projection d’abrasifs, bouchardage, bosselage, brossage, lavage, traitement à l’acide)


Lorsque le béton apparent est en outre coloré avec des pigments, on
parle de béton coloré. La coloration peut être ciblée par:

  • des pigments
  • la couleur du ciment (ciment gris, ciment blanc)
  • la couleur des granulats
  • la couleur des additions (p.ex. poudres de roches spéciales)
     
Exigences normatives

En Suisse, il n’existe jusqu’ici aucune norme spécifique pour le béton apparent/béton coloré et il n’est ainsi pas défini clairement. Dans la norme SN EN 206-1, le béton est uniquement décrit selon les propriétés et exigences techniques comme p.ex. la résistance à la compression, la/les classe(s) d’exposition ou la consistance. Divers types de coffrages sont décrits dans l’annexe C de la norme SIA 118/262.

Etant donné que ni dans ces normes ou dans d’autres recommandations il n’est fait mention d’exigences esthétiques et décoratives, une description détaillée des performances souhaitées est indispensable. Des indications de ce genre concernant l’étude de projet, l’exécution et l’évaluation du béton apparent et coloré sont contenues dans les notices explicatives suivantes et doivent être convenues comme faisant partie explicite du contrat dans le contrat d’entreprise:

  • Cahier technique cemsuisse – MB 02 «Cahier technique pour les ouvrages en béton apparent», cemsuisse, Bern
  • Cahier technique DBV – Béton apparent, Deutscher Beton- und Bautechnik-Verein e. V., Berlin
  • Directives ÖVBB «Béton apparent – surfaces en béton coffré», Österreichische Vereinigung für Beton- und Bautechnik, Vienne