Entre 1976 et 1979, la première grande télécabine du Valais a été construite. Elle relie la station avale Trockener Steg au Petit Cervin à 3 820 m d’altitude. Un tra-vail de pionnier. Les travaux avaient alors été réalisés par l’entreprise de construc-tion Ulrich Imboden AG, entreprise fami-liale dirigée aujourd’hui par Oli Imboden. A l’époque déjà, les deux entreprises Im-boden et Sika entretenaient un solide partenariat et une bonne relation.

Transport par hélicoptère

Pour la station en haute altitude, le béton avait alors été fabriqué dans une centrale à béton à la station avale Trockener Steg. La matière première a pu être extraite du lac glaciaire Schweigmatten et trans-formé en gravier mixte. Le ciment a été transporté dans des camions-citernes jusqu’à Zermatt, transféré dans des silos plus petits, puis transporté par chemins de fer jusqu’à Trockener Steg. Les adju-vants Sika utilisés il y a 40 ans étaient le Sikament®-300 en été et Friolite® OC en hiver.

Le béton pour les pylônes et la station de montagne a été transporté par héli-coptère dans des récipients isolés de 250 litres. Des performances de mise en place journalières allant jusqu’à 100 m3 de béton n’étaient pas rares. En moyenne, jusqu’à 5 hélicoptères par jours étaient engagés. Un défi particulier a été la con-struction de l’ascenseur au sommet du petit Cervin avec un puits d’une profond-eur de 73 mètres. Le puits a été constru-it de haut en bas avec un béton enrichi de Sikament®. Le transport a eu lieu au moyen d’un grand tuyau PE de 20 cm. À cette époque déjà, tous les travaux spé-ciaux et d’étanchéité ont été exécutés par SikaBau AG à Steg.

Adjuvants de dernière génération

Il y a 5 ans, les premiers coups de pioche de la nouvelle ligne 3 S super moderne, de Trockener Steg jusqu’au petit Cervin, ont été donnés. Cette fois encore, une centrale à béton a été montée à Trockener Steg et équipée avec des adjuvants Sika. A côté de la centrale à béton, un conteneur Sika a servi au dosage et comme laboratoire. Celui-ci a été complètement isolé par notre service du matériel afin de proté-ger les adjuvants du béton contre le froid. Les adjuvants Sika de la nouvelle généra-tion qui ont été utilisés sont Sika® Antigel et Sika® ViscoCrete® SB. Pour les diverses fondations des pylônes, plus de 2 000 m3 de béton ont été mis en place. 3 000 m3 supplémentaires ont été utilisés pour la station avale et la station de montagne. La nouvelle station de montage est con- struite directement sur la station existan-te, de sorte que les deux fusionnent en un seul bâtiment.

SikaBau AG Steg a réalisé les travaux spé-ciaux et d’étanchéité du hall d’entrée du petit Cervin. A une altitude record de plus de 3 800 m, des membranes d’étanchéité synthétiques liquides hautement réac-tives sont pulvérisées.

Zermatt continue d’investir dans l’infrastructure ferroviaire

Une nouvelle installation est déjà en con-struction depuis le petit Cervin jusqu’à Testa Grigia. L’inauguration est prévue pour Noël 2021. Avec ce projet, la plus haute arène internationale de haute montagne deviendra réalité. D’autres projets de prolongement sont prévus vers l’Italie dans la région du Mont-Rose. Cette fusion en ferait la plus grande sta-tion de ski au monde.

Le projet a été budgétisé à 30 millions de francs. Il est réalisé par le consortium Cervino qui se compose d’Ulrich Imboden AG (direction) et de Cogeis SPA.

Ce télécabine à trois câbles réunit les avantages d’un téléphérique réversible avec ceux d’un téléphérique normale monocâble à débrayage normal. Entre la station avale de Testa Grigia et la sta- tion de montagne du petit Cervin, l’in- stallation parcoure une distance d’envi-ron 1.6 km. Étant donné que cette dis-tance est relativement courte, des piliers ne sont pas nécessaires. Comme pour l’in- stallation existante 3S sur le petit Cer-vin, on trouve ici aussi des “cabines crys-tal ride” qui, grâce au fond de verre, per-mettent de vivre une expérience unique.

Le bois comme élément de construction

On s’en tient au concept réputé de la forme cristalline et de la construction en bois. Une installation photovoltaïque est mon-tée sur la façade. La station avale du nou- veau téléphérique est construite à Testa Grigia, à proximité immédiate de la fron- tière italienne, également habillée d’un revêtement en bois. Parallèlement, un concours d’architectes a pour but de re-dessiner le sommet de Testa Grigia ainsi que les bâtiments existants afin de mieux les intégrer dans le paysage.

Les travaux de construction démarrent

Bien avant la fonte des neiges, les ouvriers de l’entreprise Gasser Felstechnik AG ont commencés à ériger la plateforme pour la nouvelle station de montagne et la pro- téger au moyen de filets de protection
contre les chutes de pierres et les glisse-ments de neige. Actuellement, le consor- tium Cervino s’occupe des poutres de toi-tures. Des accès au chantier et des écha-faudages seront effectués. Les travaux du consortium exécutant à la station avale de Testa Grigia ont débuté en mai dernier. La neige a été déblayée et la place pour les installations a été réalisée. Ensuite, les fondations ont été consolidées en collabo- ration étroite avec les géologues et les in-génieurs. Ces travaux dureront vraisem-blablement jusqu’à la fin de l’automne.